Le Conseil Général des Bouches du Rhône démarre l’information au public sur le projet du pont !

L’information au public va avoir lieu aux mairies annexes de Salin de Giraud et du Sambuc et à la mairie de Port Saint Louis.

VENEZ PAR CENTAINES MANIFESTER VOTRE SOUTIEN INDÉFECTIBLE AU PROJET DU PONT !

Les techniciens de la direction des routes seront à votre disposition pour répondre à vos questions et recueillir votre avis.
Mairie de Salin de Giraud
Mercredi 15 novembre de 15h à 18h
Vendredi 24 novembre de 15h à 18h
Mairie du Sambuc
Vendredi 17 novembre de 8h30 à 12h et Jeudi 23 novembre de 13h30 à 16h
Mairie de Port Saint Louis
Lundi 20 novembre de 9h à 12h et Vendredi 24 novembre de 9h à 12h

Délibération CG13 financement des 2 nouvelles cales d’accostage à Barcarin – juillet 2009

CG13 déliberation 24juillet09 – financement 2 cales accostages Barcarin

Salin de Giraud le 13 août 2009
Lettre ouverte à Messieurs
Jean Noël Guerini – Président du Conseil Général des BdR – Sénateur des BdR
Michel Vauzelle – Président du Conseil Régional PACA – Député d’Arles
Notre association se trouve totalement abasourdie et scandalisée suite à la lecture de la
délibération CG13 n°181 du 24 juillet 2009 concernant la rallonge budgétaire exceptionnelle de
7,1_millions d’euros que vous avez accordée à titre de faveur au Conseiller Général Hervé Schiavetti,
Président du Syndicat mixte des traversées du delta du Rhône (SMTDR), somme destinée à la
construction du nouveau bac BARCARIN5 (B5) et de ses deux nouvelles cales d’accostage.
C’est donc une facture pharaonique de presque 22 millions d’euros qui sera payée par les
contribuables pour satisfaire la folie inexplicable d’Hervé Schiavetti de renouveler un bac à
Barcarin à tout prix (c’est bien le mot), plus cher en définitive que la construction du pont de
desserte locale que les Saliniers réclament depuis plus d’un siècle, et vous ne pourrez pas reprocher à
notre association de ne pas vous avoir alerté depuis plus de 6 ans sur l’absurdité économique, sociale et
environnementale de ce projet !

Souvenez-vous que le projet B5 vous a été présenté par Hervé Schiavetti en avril 2003 avec
un investissement prévisionnel de 5,3 millions d’euros. Il vous a bien roulés dans la farine car à ce jour
la facture a bien évidemment gonflé de 300% et nous vous prédisons sans trop de risques que la danse
n’est pas finie ! Il mène donc son projet sans limite de budget, en piochant à volonté dans les impôts
locaux du département des BdR et de la région PACA, impôts que vous augmentez chaque année !
De pareils dirigeants auraient été promptement virés dans une entreprise normale : c’est lamentable…
Un nouveau bac, c’est la garantie que l’argent coulera à flots pendant encore 20 ou 30 ans…
Enormément d’argent et beaucoup de dérive financière au SMTDR, c’est un excellent terreau pour
les dérapages passés et futurs : la Cour des comptes s’y intéressera certainement un de ces jours …

09-031 Guerini Vauzelle en réaction rallonge budgetaire b5 – 2 cales accostages Barcarin

Plainte Association STOP contre SMTDR sur l’arrêt des bacs entre 2h et 4h30 – janvier 2010

L’Association pour Salin Commune (ex association S.T.O.P.) milite depuis des années pour sortir le village de l’isolement dans lequel il se trouve en grande partie à cause de l’obstacle physique que constituent les bacs. Cet isolement est la source principale de son dépérissement économique et social. SALIN DE GIRAUD est le seul village du littoral méditerranéen à avoir perdu 13% de sa population entre les deux derniers recensements.
Le mémoire en défense présenté par le SMTDR est empreint de trois allégations manifestement erronées dont nous allons démontrer la fausseté dans ce mémoire en réplique.
Chacune de ces allégations erronées est en opposition totale avec :
– les espoirs d’avenir des habitants et de reconversion du village pour la survie de SALIN DE GIRAUD,
– les attentes des usagers des bacs de BARCARIN,
– l’intérêt général des finances publiques,
– la logique administrative de l’aménagement du territoire.

 

Cour d’Appel Administrative – Asso STOP contre SMTDR – janvier 2010